dimanche 22 avril 2018

Jour de rien


Un vague sentiment de liberté, de quiétude, de silence bienheureux, de lenteur, de gratitude, inonde déjà la chambre à coucher. Le soleil nimbe d’or les voilages opaques.
 
Je rêve déjà d’un troisième latté. D’une assiette à-œuf-poché-flottant-sur-un-morceau-de-pain-maison, en-rougeoyée de tomates cerises. J’ai faim.

L’une de ces journées où le Petit Agenda ne présente rien de plus que deux mots, distancés de plusieurs heures. Pur bonheur.

-     Prendre des nouvelles de Papa Fitzsou, toujours aux prises avec une autre fichue invasion de microbes indésirables. J’y pense : y en a-t-il seulement des désirables ???...

-     Profiter du soleil et de la douceur de ce Jour de la Terre, déposant sur le patio pour une première, le support de bois nappé de vêtements-à-séchage-rapide. Comme seul le printemps peut stimuler à le faire.

-     Profiter aussi du soleil, pour flâner longuement dans les rues de la ville en compagnie de l’Amie Lil. Disperser aux quatre vents, jasettes à peine entrecoupées de silences bienfaisants. Légèreté… 

Au retour, encore, rêver, songer, visualiser, ressasser. Inspire, expire les souvenirs, le nez au soleil. Chaleur du bien-être. La Vie dans la chambre d’à côté. Le va-et-vient. Les bruits de circulation. 

La Vie… Juste la Vie…

jeudi 19 avril 2018

Avant-avant-avant-avant-avant hier je fus…


… affairée jusque tard en soirée, à planifier une tournée découverte de l’Abitibi-Témiscamingue : mission accomplie! Le plan de match (!), qui s’étend sur 5 pages recto/verso, couvre une partie des 58,000km2 de notre belle région! (c’est fou, j’ai toujours pensé qu’elle s’étendait sur 100,000km2). 
Vous serez tous, autant que vous êtes, les bienvenus chez-moi!!!
(C’est Tante Mig qui va être fière de moi! 😊)

Coq à l’âne - Bien avant, j’avais lu dans l’Indice Bohémien, page 17, publication d’avril 2018, un article sur le plus grand village du monde. Surprise, je réalisai qu’on parlait d’Aarhus, la deuxième plus grande ville du Danemark!!!

Et pourquoi se méritait-il (elle…) tel titre? Tout simplement pour la solidarité de ses citoyens et le devoir qu’ils se font, de chacun connaître leurs voisins. N’est-ce pas invitant?...

Devinez quoi? Eh oui! J’ai ajouté ce village-grand-comme-une-ville, à ma liste de places-à-visiter-lors-de-la-tournée-Européenne… 

Et saviez-vous que dans le même article, on mentionnait la ville de Banon, en Haute Provence, reconnue pour son fromage de chèvre et pour la plus grande librairie de France (Le Bleuet). 

Devinez quoi? Eh oui!...

Côté lecture… j’ai refermé la quatrième de couverture du « A walk in the
woods » de Bill Bryson ce matin, lui qui m’a accompagnée dans mes fins de soirée ces dernières semaines…

OH CIEL! Que j’ai aimé! Prêt de mon Grand, je me suis empressée de le refiler à ma Douceur ma Belle qui elle (contrairement à moi), a déjà eu en tête, d’un jour marcher en tout ou en partie, la AT trail!!!

À chacun ses rêves! Malgré tout, c’est dans ce livre que j’ai appris l’incendie de la ville fantôme de Centralia, en Pennsylvanie. 

Prenez le Temps d’écouter la vidéo, c’est super intéressant!

Bon… et pour finir ce billet au goût-de-n’importe-quoi… voici ce que j’ai lu l’autre jour sur le site TripAdvisor : le Top 10 des compagnies aériennes.
Et les nommés sont :

1er Singapore Airlines 2e Air New Zeland (hey! Hey! Avis à Ceux-Celles qui envisagent une virée en Australie!!!...) 3e Emirates 4e Japan Airlines 5e EVA Air (Taïwan) 6e South West Airlines 7e Jet2.com 8e Qatar Airways (j’ai essayé leur Airbus A380) 9e Azul et 10e Korean Air.

mercredi 18 avril 2018

En avant marche!


Le Temps était à la pluie-neige. Neige-pluie. Whatever! Le rendez-nous avait été donné à la passerelle d’Ulrick. J’avais trouvé l’idée géniale : une marche avec le Maire D’Astous, dans le cadre du Défi Santé. Quelle belle façon de promouvoir l’exercice!
 
Dans un premier Temps, l’évènement devait se tenir la semaine précédente, mais les conditions météorologiques exécrables en avaient entraîné le report. Par chance, l’Amie Lil veillait au grain et avait lu sur FB, la date de la remise. 

J’avais presque oublié notre rendez-vous. J’étais à fricoter le souper quand un tintement provenant de mon cell me ramena à l’ordre. Ciel! Comment je m’habille???...

Une dizaine de personnes étaient rassemblées sous la gloriette. Des visages connus. Des personnes motivées. Car il fallait bien l’avouer : ce n’était pas le beau Temps qui nous avait fait quitter nos salons!

M’sieu le Maire arriva pile-poil à l’heure avec Épouse et Enfants. Après une solide poignée de main à tous et chacun, on prit lentement mais sûrement, la direction de l’aréna où nous attendaient en plus, quelques tours sur la coursive, fruits et café.

Aurions-nous pu être plus nombreux? Sûrement! Si le Temps avait été plus clément. Si l’activité n’avait pas eu à être déplacée. Si la publicité avait (peut-être) été renforcée.

Mais j’y pense : avec tous ces « si », nous aurions pu marcher jusqu’à… Paris!!!...

Addenda : Pour avoir personnellement échangé quelques mots avec M’sieu le Maire, je l’ai trouvé fort sympathique en plus d’apprendre qu’il était un homme actif, croyant aux bienfaits de l’exercice et partageant l’idée de l’importance d’une Vie saine et active pour demeurer en santé.

Avec tout mon respect, chapeau M’sieu le Maire!

Jour de rien

Un vague sentiment de liberté, de quiétude, de silence bienheureux, de lenteur, de gratitude, inonde déjà la chambre à coucher. Le sol...